quinta-feira, 25 de junho de 2009

BB

Confesso que nem sempre estou a pensar em bicicletas...
A senhora BB, já está velhinha, mas fica aqui esta música, para quem gosta.
Quem não gostar, pode voltar amanhã prometo que falarei de bicicletas.

La Madrague

Sur la plage abandonnée
Coquillage et crustacés
Qui l'eût cru déplorent la perte de l'été
Qui depuis s'en est allé

On a rangé les vacances
Dans des valises en carton
Et c'est triste quand on pense à la saison
Du soleil et des chansons

Pourtant je sais bien l'année prochaine
Tout refleurira nous reviendrons
Mais en attendant je suis en peine
De quitter la mer et ma maison

Le mistral va s'habituer
A courir sans les voiliers
Et c'est dans ma chevelure é bouriffée
Qu'il va le plus me manquer

Le soleil mon grand copain
Ne me brulera que de loin
Croyant que nous sommes ensemble un peu fâchés
D'être tous deux séparés

Le train m'emmènera vers l'automne
Retrouver la ville sous la pluie
Mon chagrin ne sera pour personne
Je le garderai comme un ami

Mais aux premiers jours d'été
Tous les ennuis oubliés'
Nous reviendrons faire la fête aux crustacés
De la plage ensoleillée
De la plage ensoleillée
De la plage ensoleillée

2 comentários:

o salineiro disse...

Porque a bicicleta não é tudo na vida...

As Minhas Pedaladas disse...

É isso mesmo!
Bom som para fazer publicidade não é?